Mon affreux rythme de sommeil

Publié le 7 Février 2017

Dominic QN

Il y a quelques mois je me suis offert une Pebble. C’est un gadget très sympa qui agit comme une extension à mon téléphone, directement attaché à mon poignet. Grâce à elle je peux envoyer des messages pré-enregistrés en cliquant sur quelques boutons, mais je peux surtout recevoir des notifications de nouveaux messages, que ce soit des emails, des SMS ou même des messages Telegram. Ce qui peut être vite fatiguant quand mon ami Édouard me spamme de paroles du Wu-Tang. Mais cela reste un gadget vraiment formidable, et j’en suis très content.

Une autre fonctionnalité très cool est la possibilité de tracker mon rythme de sommeil. Grâce à son gyroscope intégré, elle peut détecter les mouvements de mon poignet et en déduire si je dors ou pas. Bon OK ce n’est pas fiable à 100%, mais cela donne une bonne indication générale sur l’état de mes habitudes de sommeil. Et elles sont désastreuses.

My sleep pattern for the past week

D’après ma Pebble, je dors 7 heures et 3 minutes par nuit sur une moyenne de 30 jours, avec une durée de sommeil profond d’environ 1h 48m. Ce n’est pas si terrible, mais quand on voir que sur une même semaine je peux dormir 3h 55m un jour et 9h 18m un autre, il y a clairement quelque chose qui ne tourne pas rond dans mes horaires de sommeil.

Ma «pire» nuit de la semaine est celle entre le dimanche et le lundi, avec une moyenne de 5 heures de sommeil. Ma «meilleure» nuit est en générale celle du samedi au dimanche avec jusqu’à 11 heures (!) de sommeil.

Un humain normalement constitué a besoin de dormir entre 7 et 8 heures pour des fonctions optimales, ce qui veut dire que j’ai une dette de sommeil de 30 minutes à une heure par jour. Cela fait une dette cumulée d’environ 4 à 5 heures par semaine. Sur le long terme, une telle privation peut causer du stress, un gain de poids, de la fatigue, et même du diabète. Si vous voulez plus d’information sur les bienfaits du sommeil, je vous conseille de lire cet article de Pillow Picker.

«Mais Fabien, tu n’as qu’à aller au lit une heure plus tôt, c’est aussi simple !»

Oui, mais c’est sans compter la capacité sans limite que le cerveau humain a pour glander.

Coffee is good

Dormir plus a été un but pour moi en 2017. J’ai déjà pris des mesures pour y arriver, notamment en enlevant ma tablette tactile de la table de nuit et en la remplaçant par un bon bouquin. Mais j’ai quand même besoin d’une bonne tape sur la main et il faut que j’arrête de passer mes soirées à me documenter ou me promener dans les rues de Tamriel ou de Dust2.

J’espère pouvoir écrire une suite à ce billet bientôt, décrivant comment mes habitudes de sommeil ont changées, si j’arrive à les changer un jour. En attendant, je vais aller faire une petite sieste.

Bullet

Commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaires.


Ajouter un commentaire :