Les trois piliers d'un dévelopeur

Publié le 11 Mars 2016

Mike Kenneally

Si je devais décrire la pire façon de faire mon travail, ce serait d’être assis derrière un bureau, à cracher des lignes de code. Pointer à 09:00, partir à 17:00, et attendre que le jour suivant arrive. J’imagine que c’est une certaine façon de faire, et des milliers de dévelopeurs se contentent de vivre comme ceci. Mais ce n’est clairement pas ma vision. En tant que dévelopeur (et en particulier dans un domaine aussi vivant que celui du développement web), j’aime à penser qu’il faut avoir certaines «qualités» ou pré-requis pour faire ce travail. Ou tout du moins le faire bien.

On pourrait penser que ces pré-requis se trouvent dans le côté «fonctionnel» du cerveau humain. Être bon en math pourrait être un bon début. Cela veut dire que l’on peut facilement suivre des règles, et les appliquer. Parler anglais couramment pourrait en être un autre. Cela aide à lire de la documentation ou des commentaires, comprendre des tutoriels… Et bien sûr, être un «technicien» est un impératif, même si la plupart du temps cette caractéristique ne vous sert pas comme vous le voudriez. Combien de fois avez-vous déjà entendu «Ah, t’es dans le web ? Tu veux pas m’aider à réparer mon imprimante ?»

Tout ceci aide, bien sûr. Mais je pense que les choses principales qui font un bon dévelopeur se trouvent dans des concepts bien plus profonds. Et cela pourrait être résumé à trois aspects qui fonctionnent merveilleusement bien ensemble.

L’un de ces pré-requis pour moi est l’amour du travail bien fait. Être un dévelopeur est comme être un menuisier (un autre de mes intérêts). Votre éditeur de code est votre marteau. J’imagine que c’est la raison pour laquelle on voit si souvent certains dévelopeurs se décrire comme des «artisans». Derrière ce cliché se cache bien évidement une mode, mais je pense qu’il existe un sens plus profond au terme : celui de quelqu’un qui aime son travail, et qui a une passion pour de beaux objets. Ou dans notre cas, du code. On doit constamment savoir comment utiliser ses outils, comment maîtriser des techniques, et comment en acquérir de nouvelles.

Ce besoin d’apprendre et appliquer des techniques ouvre la voie à une autre qualité : savoir être créatif. Vous ne savez peut-être pas comment faire quelque chose, mais votre esprit peut toujours trouver un moyen. Que ce soit explorer des sentiers inconnus, ou en trouver un caché, il existe toujours plusieurs solutions à un problème. Être créatif nous aide à trouver des chemins, et c’est souvent alimenté par une troisième qualité qui est pour moi essentielle à tout dévelopeur : savoir être curieux.

C’est grâce à la curiosité que, en étant enfant, n’importe qui apprend les choses basiques de la vie. Ce qui est bien, ce qui est mauvais. Ce qui fait mal, ce qui rend heureux. La curiosité pousse à rencontrer des gens, confronter des idées, et échanger des opinions. Elle est la pierre angulaire de toute interaction sociale, et le meilleur moyen pour développer son esprit. Il est important de toujours avoir une oreille attentive, non seulement aux critiques mais aussi aux nouvelles choses qui peuvent saisir notre intérêt.

Si c’est votre passion, vous aurez tendance à négliger certains aspects de ces «qualités», car elles sont souvent intrinsèques à chacun. Si par contre vous êtes du genre timide, mon conseil est d’essayer d’interagir toujours plus. Il n’y a que des bonnes choses qui peuvent découler d’un simple «bonjour». Vous pourrez rencontrer des esprits obtus, bien sûr, mais il y a toujours quelque chose à garder de chaque être humain que vous rencontrez. Ce qu’il y a de plus intéressant je trouve, c’est que ces trois points sont connectés. Ils dépendent l’un de l’autre, formants comme une boucle sans fin. Ils apparaissent dans un certain ordre, mais vous pouvez définitivement sentir leur influence et leur interconnexion.

Au final, ces caractéristiques combinées créent un flux intéressant. La Curiosité est l’étincelle qui déclenche la Créativité, qui elle-même se sublime grâce à l’Artisanat. C’est avec ces trois piliers de l’esprit humain que vous pourrez grandir et aiguiser vos compétences, pour à la fin produire un code plus beau et efficace.

Bullet

Commentaires :

Il n'y a pas encore de commentaires.


Ajouter un commentaire :